graf + rouault architectes

+
Cours Lola, cours !
Cours Lola, cours !
retour aux réalisations et concours

Cours Lola, cours !

programme : concours pour le collège de la Romanellaz à Crissier

adresse : sa Romanella, Crissier (VD)

maître de l’ouvrage : commune de Crissier

concours : 2012 - procédure ouverte à un degré

classement : 4ème prix

intégration urbaine :

La nouvelle construction s’implante sur le site selon une géométrie et un périmètre imposé. Malgré ces données contraignantes, le projet poursuit l’objectif urbain d’être un trait d’union entre le village historique et les nouveaux quartiers comme celui du chemin du Brolliet : Ainsi, à l’ouest, côté village historique, une placette recueille le réseau de circulation piétonne et devient la cour de récréation minérale de l’école. Complétée par le préau couvert, elle se présente alors comme un espace de référence pour l’ensemble du quartier. A l’est, un second espace accroche le site à la voirie et devient le prolongement extérieur de la salle multifonctionnelle et la place de dépose du bus scolaire.

volumétrie et typologie :

Le bâtiment, compact, comporte deux niveaux hors sol lui assurant une volumétrie en rapport avec son voisinage. Le sous-sol abrite les équipements sportifs et le parking scolaire. Le rez-de chaussée, distribué par une « ruelle intérieure » reliant les deux halls d’entrée, accueille les espaces communs et administratifs. Ces derniers sont de plain pied avec un petit parc qui constitue la cour de récréation végétale. L’étage est entièrement consacré aux salles de classe. Ces dernières bénéficient d’une volumétrie enrichie par la toiture à pans. Une lumière zénithale additionnelle autorise des locaux légèrement plus profonds que les salles scolaires habituelles. De plus, cette double orientation permet aux salles situées au Nord-Est de profiter d’un éclairage Sud-Ouest et vice versa.

Cours Lola, cours !
Cours Lola, cours !

aspect énergétique :

Le projet envisage une labellisation Minergie-Eco. Ce standard est atteint par l’efficience de l’isolation thermique, l’utilisation d’une ventilation double flux, insérée dans la structure, avec récupération d’énergie, un chauffage à bois déchiqueté et des panneaux solaires en toiture pour le préchauffage de l’eau chaude sanitaire.

matérialité :

Le nouveau collège emprunte aux maisons rurales et villageoises de la région quelques éléments de vocabulaire architectural ainsi que leur matérialité et en tente une traduction contemporaine. Les façades, massives, sont constituées par un sandwich composé d’un noyau isolant, et de deux faces en béton de verre cellulaire, un matériau à base de verre recyclé. La mise en œuvre du sandwich se fait en une seule opération de coulage ce qui le rend très concurrentiel par rapport à des façades à double murs. Dans le cas du collège de la Romanellaz, le parement extérieur est teinté et légèrement sablé reprenant les tons et la texture des maisons du village. Les toitures, à pans, respectent les pentes réglementaires et sont recouvertes de tuiles en terre cuite. Les dalles et porteurs intérieurs sont en béton armé en privilégiant le béton recyclé. Les cloisons sont en briques lourdes phoniques plâtrées. Les faux-plafonds sont en matériaux à base de plâtre. Les menuiseries et agencements sont en OSB exempt de formaldéhydes. De manière générale, les choix de matériaux seront effectués selon la méthode des ECO-devis.

Cours Lola, cours !
Cours Lola, cours !

Planches du projet

Planche 1

Planche 2

Planche 3

Planche 4