graf + rouault architectes

+
Au nom de la rose
Au nom de la rose
retour aux réalisations et concours

Au nom de la rose

programme : centre de formation avec hébergement

adresse : : Forêt du Chanet, Neuchâtel

maître de l’ouvrage : Institut Suisse de Police

concours : 2001 - 2002

classement : 6ème prix

L’institut suisse de police - ISP - assure la formation de base et continue des policiers et des cadres. Il offre 120 places d’enseignement et emploie environ 40 personnes. Le terrain est situé sur la commune de Neuchâtel dans la clairière d’une forêt s’ouvrant sur le lac et les montagnes. Le projet propose une implantation sur le haut du terrain, préservant ainsi l’essentiel du verger qui occupe la clairière. La géométrie du nouveau centre se réfère au mur de soutènement en pierre et au chemin qui longe la colline protégée. Une plate-forme, regroupant les locaux d’enseignement et de sport, est disposée selon la logique de la topographie. Deux volumes émergeant, abritant les locaux d’hébergement, articulent la plate-forme selon les accès au site.

Au nom de la rose
Au nom de la rose

 

La proposition, compacte, s’apparente à un monolithe posé dans la clairière de la forêt. On y pénètre par un dispositif de cour à ciel ouvert s’ouvrant au Sud sur le paysage. L’institut suisse de police assure la formation de base et continue des policiers et des cadres. Il offre 120 places d’enseignement et emploie environ 40 personnes. Quatre secteurs distincts composent le centre : l’administration, les locaux didactiques pour l’enseignement et le sport, l’exploitation et l’hébergement.

Le terrain est situé sur la commune de Neuchâtel dans la clairière d’une forêt s’ouvrant sur le lac et les montagnes. On y accède par une route qui débouche dans la partie Nord de la clairière.

Au nom de la rose
Au nom de la rose

 

Le projet propose une implantation sur le haut du terrain, préservant ainsi l’essentiel du verger qui occupe la clairière. La géométrie du nouveau centre se réfère au mur de soutènement en pierre et au chemin qui longe la colline protégée. Une plate-forme, regroupant les locaux d’enseignement et de sport, est disposée selon la logique de la topographie. Deux volumes émargeant, abritant les locaux d’hébergement, articulent la plate-forme selon les accès au site. La proposition, compacte, s’apparente à un monolithe posé dans la clairière de la forêt. On y pénètre par un dispositif de cour à ciel ouvert s’ouvrant au Sud sur le paysage. L’organisation générale est proche de celle d’un couvent ou d’un monastère, référence adaptée au programme d’un centre de formation en pleine nature.

Planches du projet

Planche 1

Planche 2

Planche 3

Planche 4

Planche 5

Planche 6