graf & rouault architectes graf & rouault architectes
Accueil du site | projets et réalisations | éducation | concours pour le centre de formation ISP à Neuchâtel
Dans la même rubrique
Pers 1
Description du projet
  • programme : centre de formation avec hébergement
  • adresse : Forêt du Chanet, Neuchâtel
  • maître de l’ouvrage : Institut Suisse de Police
  • concours : 2001 - 2002
  • classement : 6ème prix

L’institut suisse de police - ISP - assure la formation de base et continue des policiers et des cadres. Il offre 120 places d’enseignement et emploie environ 40 personnes. Le terrain est situé sur la commune de Neuchâtel dans la clairière d’une forêt s’ouvrant sur le lac et les montagnes. Le projet propose une implantation sur le haut du terrain, préservant ainsi l’essentiel du verger qui occupe la clairière. La géométrie du nouveau centre se réfère au mur de soutènement en pierre et au chemin qui longe la colline protégée. Une plate-forme, regroupant les locaux d’enseignement et de sport, est disposée selon la logique de la topographie. Deux volumes émergeant, abritant les locaux d’hébergement, articulent la plate-forme selon les accès au site.

La proposition, compacte, s’apparente à un monolithe posé dans la clairière de la forêt. On y pénètre par un dispositif de cour à ciel ouvert s’ouvrant au Sud sur le paysage. L’institut suisse de police assure la formation de base et continue des policiers et des cadres. Il offre 120 places d’enseignement et emploie environ 40 personnes. Quatre secteurs distincts composent le centre : l’administration, les locaux didactiques pour l’enseignement et le sport, l’exploitation et l’hébergement.

Le terrain est situé sur la commune de Neuchâtel dans la clairière d’une forêt s’ouvrant sur le lac et les montagnes. On y accède par une route qui débouche dans la partie Nord de la clairière.

Le projet propose une implantation sur le haut du terrain, préservant ainsi l’essentiel du verger qui occupe la clairière. La géométrie du nouveau centre se réfère au mur de soutènement en pierre et au chemin qui longe la colline protégée. Une plate-forme, regroupant les locaux d’enseignement et de sport, est disposée selon la logique de la topographie. Deux volumes émargeant, abritant les locaux d’hébergement, articulent la plate-forme selon les accès au site. La proposition, compacte, s’apparente à un monolithe posé dans la clairière de la forêt. On y pénètre par un dispositif de cour à ciel ouvert s’ouvrant au Sud sur le paysage. L’organisation générale est proche de celle d’un couvent ou d’un monastère, référence adaptée au programme d’un centre de formation en pleine nature.

La structure, traditionnelle dans ses portées, est composée de dalles, poutres et piliers en béton armé. Les façades sont constituées d’une double peau en en béton. Ce système permet de s’affranchir des problèmes liés à la rencontre du bâtiment avec le terrain, d’éviter simplement les ponts de froid et de régler facilement les détails de parapets extérieurs. En outre, par rapport à un bardage périphérique, il assure une plus grande durabilité à la construction. La peau extérieure est protégée contre les intempéries par une peinture minérale appliquée sur une surface "ouverte" par un léger sablage. Cette technique réduit considérablement les risques liés à une carbonatation précoce du béton.

La chromatique proposée est inspirée du calcaire jaune-ocre, la pierre d’Hauterive, présent dans la plupart des bâtiments importants de la ville de Neuchâtel. Cette chromatique permet de mettre en évidence le jeu des plans de façade que le projet induit.


© graf&rouault 2008 20, rue des Terreaux | CH-1003 Lausanne | T +4121 320 81 20 | F +4121 320 81 17