graf & rouault architectes graf & rouault architectes
Accueil du site | projets et réalisations | éducation | extension du centre scolaire du Mottier _ Etape 01
Dans la même rubrique
4
Description du projet
  • programme : extension du centre scolaire du Mottier _ Etape 01
  • adresse : "Au Mottier" Le Mont-sur-Lausanne
  • maître de l’ouvrage : Commune du Mont-sur-Lausanne
  • direction des travaux : Pragma Partenaires SA, Lausanne
  • architecte paysagiste : Hüsler & Associés, Lausanne
  • photographies : Matthieu Gafsou, Lausanne
  • réalisation : 2010 - 2012
  • publications : revue "Chantiers & Rénovation" n° 4 mai 2013. Revue Edifice Magazine, n°1 février 2015

Le concours d’architecture à deux degrés, en procédure ouverte, pour l’extension du site scolaire du Mottier est remporté par g&r_a fin 2008. Le projet, intitulé « 3 danseuses » en référence à un tableau du peintre Edgar Degas, prévoit la réalisation de 3 constructions pavillonnaires disposées librement au sein d’un parc et dialoguant avec les bâtiments de type CROCS existants des années 70 des architectes Brugger et Catella. Cette disposition permettait de prendre en compte l’activité scolaire pendant les travaux ainsi qu’une réalisation par étapes.

Fin 2012, g&r_a livre le premier des 3 bâtiments et confie à Matthieu Gafsou le reportage photographique de la réalisation.

Cette première construction, désormais baptisée Mottier A, accueille essentiellement des salles spéciales à raison de 4 par étages sur ses 3 niveaux hors sol. Les 12 salles gravitent autour d’un espace central selon une disposition en ailes de moulin. Cet atrium est un espace en mouvement induit par le décalage des deux volées d’escaliers et par la course du soleil captée par les puits de lumière.

L’interface entre les salles et l’atrium est constituée de longs voiles porteurs, en béton armé, doublés d’un mobilier intégré en panneaux OSB lasurés. Cette épaisseur permet de loger, outre les éléments de rangement spécifiques à chaque salle, l’infrastructure technique horizontale et verticale. Cette épaisseur permet également de créer un dispositif d’accès particulier aux différentes salles, comme si l’on franchissait un mur très épais pour passer du hall à la salle. Cet effet est souligné par le sol en résine qui déborde de la salle et forme des sortes de paillassons de couleur.

Ces taches de couleurs annoncent le contraste recherché entre l’atrium et les salles de cours :

L’atrium est un espace minéral, déclinant des tons de gris avec ses parois en béton lasuré, son sol en terrazzo et ses plafonds acoustiques en béton préfabriqué. C’est un espace introverti destiné à la circulation et au mouvement.

Les salles se veulent plus douces, mêlant le plâtre peint, le bois et les couleurs vives. Ce sont des espaces largement ouverts sur le paysage, selon toutes les orientations, permettant des lumières et des ambiances variées.

Les façades sont porteuses et en béton armé. Elles sont isolées périphériquement et protégées par un bardage en BFUP préfabriqué. Ce choix répond à des critères d’intégration dans le complexe scolaire existant mais aussi de durabilité.

Ces panneaux revêtent un aspect particulier qui sera récurrent aux trois constructions : Une partie du tableau de Degas représentant les trois danseuses a été manipulée informatiquement pour servir de motif à une matrice dans laquelle ont été coulés les panneaux de façade. Ce principe rejoint celui de la taille douce, de la gravure au burin. Des sillons plus ou moins profonds et plus ou moins larges retiennent les rayons du soleil et restituent furtivement l’image du tableau des trois danseuses. L’effet est spectaculaire les jours de beau temps suivant l’angle du spectateur et celui de la lumière naturelle.


© graf&rouault 2008 20, rue des Terreaux | CH-1003 Lausanne | T +4121 320 81 20 | F +4121 320 81 17